.
Georges Mutin - L'Eau dans le monde arabe. Enjeux et conflits
Référence C-848-607
ISBN-10 2729869964
ISBN-13 9782729869960
Format Broché
Pages 160

Livre d'occasion

L'Eau dans le monde arabe. Enjeux et conflits

de Georges Mutin

Édition 2000
Chez ELLIPSES
B Bon
Ancien livre de bibliothèque. Petite(s) trace(s) de pliure sur la couverture. Légères traces d’usure sur la couverture. Salissures sur la tranche. Pages cornées. Quelques passages surlignés ou soulignés. Edition 2000.

Même livre, autres offres

  • B Bon
    3,10 VOIR
  • Ancien livre de bibliothèque. Salissures sur la tranche. Tampon ou marque sur la face intérieure de la couverture. Edition 2000.
RÉSUMÉ

Cette collection de culture générale associe les domaines les plus divers de la géographie. Par des approches transversales, elle traite des thèmes d'actualité relevant des préoccupations scientifiques majeures de notre époque et fait ressortir les mécanismes de fonctionnement et d'organisation du globe. " Carrefours de Géographie " s'adresse aux étudiants en géographie, histoire, sciences sociales, aux candidats aux différents concours ainsi qu'au grand public désireux de comprendre les problèmes de notre temps. Sous le triple choc de la sécheresse, des pollutions, de la croissance spectaculaire des besoins consécutifs à l'augmentation de la population et à la croissance urbaine, la ressource naturelle que l'on croyait inépuisable, disponible à jamais devient un bien économique rare. Le Monde Arabe est la région du monde où la disponibilité en eau par habitant est la plus faible. Conflits et concurrences se multiplient pour le partage d'une ressource précieuse - mais parfois gaspillée - entre les différents utilisateurs. Ils ne feront que s'aviver dans les années à venir. Les discordes entre pays riverains des grands fleuves qui traversent le Monde Arabe, le Nil, le Tigre et l'Euphrate sont de plus en plus difficiles à gérer. En Palestine, avec le contrôle des eaux du Jourdain c'est une hydrostratégie qui est à l'œuvre. Partout la ville, l'usine, les champs se disputent une eau de plus en plus coûteuse à mobiliser.

3,10 dont 0,31 € reversés au partenaire donateur et 0,16 € reversés à nos partenaires caritatifs.