.
Baptiste Mylondo - Pour un revenu sans condition : Garantir l'accès aux biens et services essentiels
Référence C-565-627
ISBN-10 2919160087
ISBN-13 9782919160082
Format Broché
Pages 160

Livre d'occasion

Pour un revenu sans condition : Garantir l'accès aux biens et services essentiels

de Baptiste Mylondo

Édition 2012
Chez UTOPIA
B Bon
Livre un peu vrillé. Légères traces d’usure sur la couverture.
RÉSUMÉ

L’idée d’instaurer un revenu inconditionnel réapparaît épisodiquement dans le débat public français. Lors de la dernière campagne présidentielle, plusieurs figures politiques, d’Eva Joly à Dominique de Villepin, ont d’ailleurs évoqué cette idée encore trop méconnue du grand public. Le revenu inconditionnel fait l’objet d’une pétition d’initiative citoyenne au niveau européen, afin d’imposer ce thème dans les débats politiques des instances européennes et sensibiliser les citoyens à cette question. Ce livre, qui reprend une partie de l’ouvrage du même auteur Un revenu pour tous, aujourd’hui épuisé, en le complétant substantiellement, se donne pour objectif d’éclairer et d’alimenter le débat. La plupart des questions que le revenu inconditionnel soulève y sont traitées. Comment le financer ? Qui voudra encore travailler ? Faut-il craindre une immigration massive ? Autant de questions techniques qui appellent des réponses économiques, juridiques et sociologiques. Mais ce livre est aussi un ouvrage engagé, défendant une politique de gauche porteuse d’un projet de transformation sociale. Au-delà des questions techniques, c’est donc la question de la justice sociale qui est traitée. Est-il juste de verser un revenu sans conditions ni contreparties ? Peut-on être payé à ne rien faire ? La question sociale peut-elle être posée en ces termes ? Le revenu inconditionnel est alors questionné et comparé à d’autres projets de transformation sociale, alternatifs ou complémentaires (monnaies locales, salaire à vie, droit opposable à l’emploi, etc.). Défendant un idéalisme réaliste, ce livre n’élude pas le problème du caractère supposé utopique d’un tel projet. Peut-on raisonnablement en envisager une mise en oeuvre prochaine ? C’est pourquoi la dernière partie de l’ouvrage recense une multitude de petits pas qui nous permettraient de nous rapprocher d’un revenu inconditionnel (droit au temps libre, développement de l’économie sociale et solidaire, multiplication des espaces de gratuité, etc.)

3,82 dont 0,38 € reversés au partenaire donateur et 0,19 € reversés à nos partenaires caritatifs.