Bac de français : conseils salvateurs à quelques jours du baccalauréat de français

Bac de français : conseils salvateurs à quelques jours du baccalauréat de français

Dates et épreuves du bac de français : quelques rappels techniques avant tout

L’épreuve écrite pour toutes les séries aura lieu le lundi 17 juin de 14h00 à 18h00.

L’écrit se compose de 2 parties :

la ou les questions de corpus (pour les séries technologiques) notée(s) sur 4 ou 6 points tout d’abord,

puis l’écrit qui propose un choix pour la dernière année entre le commentaire de texte, la dissertation et l’écrit d’invention, cette 2ème partie est notée soit sur 16 ou 14 points.

N’oubliez pas votre pièce d’identité et votre convocation.

Les oraux ont lieu généralement la dernière semaine de juin jusqu’à début juillet. Le temps de préparation est de 30 minutes, la durée de l’épreuve est de 20 minutes.

Les candidats sont convoqués par groupes de 4 ou 5 à trois horaires différents pour leur oral : soit à 8h00 soit à 10h00 soit à 13h00.

Il faut venir avec une pièce d’identité, sa convocation, ses textes (ceux étudiés en lecture analytique, documents complémentaires) en double, les livres étudiés également en double… Vous pouvez vous arranger avec un camarade convoqué au même horaire que vous en lui empruntant le temps de l’épreuve ses livres.

L’épreuve est composée de 2 parties : l’exposé et l’entretien, de durée et de notation équivalentes soit 10 minutes pour 10 points pour chacune des parties.

Coefficients du bac de français

  • 3 pour l’écrit, 2 pour l’oral (série L)

  • 2 pour l’écrit, 2 pour l’oral (séries ES, S et technologique)

Matériel nécessaire en plus du matériel officiel

pour l'écrit :

  • Une trousse fournie (stylo qui s’efface en gommant, pratique car évite les correcteurs blancs qui donnent un aspect sale à vos copies, une règle, un crayon de papier pour le brouillon, gomme, taille crayon)
  • Des barres de céréales ou des gâteaux secs (pas de chocolat qui tâcherait éventuellement vos copies).
  • Une boisson énergisante (mais pas trop non plus, histoire de rester concentré(e) !), pas de thé ou de café trop diurétiques.

pour l'oral :

  • Une trousse fournie (surligneurs, crayon de papier, gomme, taille crayon)
  • Des barres de céréales (pas de chocolat ou de gâteaux trop sucrés qui donnent soif et assèchent la bouche)
  • De l’eau et pas autre chose (les boissons gazeuses vous donneront des renvois… Il y a mieux face à l’examinateur !, les autres sont diurétiques.)
  • Un chronomètre pour contrôler la durée de préparation, la durée de passage (indispensable surtout au moment de l’exposé pour ralentir ou accélérer le tempo de votre prise de parole).
  • Boules Quies pour s’isoler au moment du passage du candidat qui vous précède dans la même salle que vous.

Fiche pratique : et maintenant comment réviser efficacement l’écrit du bac français

  • Reprenez vos différents devoirs ! Malheureusement, les élèves commettent toujours les mêmes erreurs… Les appréciations de vos professeurs pointent vos points forts et faibles. Faites-en la liste en deux colonnes, c’est une base de réflexion pour réussir votre écrit. Connaître ses erreurs permet de progresser incontestablement, soyez vigilant quant aux erreurs dont vous êtes coutumier au moment de votre rédaction.
  • Ensuite chaque jour, alternez réflexion à partir d’un sujet de dissertation ou lecture analytique à partir d’un texte trouvé dans les annales ou dans vos manuels. Vous devez pouvoir produire une problématique rapidement pour chacun de ces 2 exercices et produire un plan (2 axes et 3 sous parties pour chaque axe pour un commentaire ; 3 parties et 2 sous-parties pour chaque partie pour une dissertation).

  • Si le temps vous le permet, essayez de rédiger une dizaine de lignes d’une partie de votre choix pour chaque exercice, cela vous entraînera à mettre en forme vos idées à partir des plans et problématiques trouvés ou produits par votre manuel (partie exercices) ou un site d’annales.
  • Pour l’écrit d’invention, cela nécessite un entraînement différent : soulignez les mots-clés et dressez un tableau en 2 colonnes, d’un côté une partie « contraintes », de l’autre, une partie « espace de liberté ». Pour la partie « contraintes », faites l’inventaire de tout ce que les mots-clés ont fait émerger, bref tous les éléments nécessaires pour que vous ayez la moyenne ; pour la partie « espace de liberté », mettez tout ce qui fera la différence avec les autres candidats : les éléments inventifs que permet le sujet.

Retenez que le sujet d’invention est souvent un dérivé de la dissertation en plus ludique, alors soyez argumentatif !

Oral de français : Déroulement de l’épreuve

Il n’est pas trop tard pour réviser et bien faire… Il n’est plus vraiment temps de faire des fiches. Voici quelques conseils pour arriver serein à l’épreuve.

  • D’abord, vérifiez que vous ayez tous les textes, placez-les dans un lutin dans l’ordre proposé par la liste remise par le professeur. N’oubliez pas les documents complémentaires ! Ayez les textes d’étude en double. N’oubliez pas non plus les livres étudiés en classe et qui font l’objet d’une séquence, vous devez aussi les avoir en double.

  • Puis reprenez vos cours afférents aux textes et surlignez les idées importantes. L’intérêt est de faire ressortir l’essentiel sans se priver des éléments annexes de cours. Cela est plus efficace que la fiche, qui procède en supprimant l’arrière-plan de compréhension du cours et en condensant au maximum les idées principales sous forme de liste rapide ou de plan. Il ne faut pas oublier qu’un jour d’examen, il y a une déperdition de la restitution du savoir avec le stress. Alors, si vous apprenez à partir d’une fiche, que reste-t-il à l’arrivée ? Apprendre à partir de son cours surligné est un excellent compromis qui évite de perdre du temps en miniaturisant son cours sur des fiches bristol, certes très jolies…

  • Une autre technique très efficace est celle des cartes mentales à réaliser de préférence sur des feuilles A3. Placez au centre de la feuille, les objectifs proposés par le professeur pour étudier le texte ou une problématique sur le texte, essayez de trouver en étoile gravitant autour des objectifs ou de la problématique, les notions qui y sont relatives. La carte mentale a l’avantage de la restitution, de la mémorisation et surtout de la réflexion.

  • Une dernière possibilité est celle du nuage de mots. Tentez de mettre par écrit tous les mots relatifs au texte étudié, comparez avec ce que vous avez surligné préalablement sur votre cours, puis hiérarchisez tous ces termes : du moins important vers le plus important. C’est une autre technique très efficace d’appropriation.

De nombreux livres pour réviser votre baccalauréat de français sont disponibles sur Ammareal.fr : Bac de français

Valérie Georges,

Professeur agrégée de lettres modernes et membre de notre équipe éditoriale,

Leave a Reply