.
Image du produit
Référence B-552-614
ISBN-10 2010180534
ISBN-13 9782010180538
Format Broché
Pages 230

Livre d'occasion

Le Monde des villes au XIXe siècle

Jean Luc Pinol

Édition Hachette Supérieur 1991
Chez Hachette Education
B
Bon Ancien livre de bibliothèque. Traces de pliures sur la couverture. Traces d’usure sur la couverture. Couverture légèrement déchirée. Salissures sur la tranche. Edition 1991.
À propos
En Angleterre, en Allemagne, en France, aux Etats-Unis, la ville a connu, au XIXè siècle, une formidable croissance. A l'époque, les contemporains ont été frappés par ces agglomérations " tentaculaires ", monstrueuses pour certains, symboles du progrès pour d'autres. La nécessité de repenser la ville s'est imposée tant l'urbanisation trop rapide avait entraîné une dégradation des conditions de vie dans les centres anciens. Il a fallu restructurer et spécialiser les espaces. Les premières banlieues sont apparues. Dans ces villes aux visages nouveaux, les formes de l'habitat expriment les hiérarchies sociales et les inégalités des sociétés urbaines. La ville n'a pas puisé seulement en elle-même les forces de sa croissance ; elle a accueilli des migrants. Le problème de leur intégration s'est posé : selon leur origine, leur religion, leur qualification, le processus a été freiné ou accéléré. Reflet des tensions du siècle, la ville a enregistré les conflits plitiques et sociaux avec d'autant plus de violence qu'elle était elle-même à l'origine d'inégalités flagrantes. Et, pourtant, la ville capitaliste a su préserver aussi un minimum de cohésion sociale. Même si les conceptions de l'histoire urbaine, dans les différents pays, ne sont pas identiques, l'auteur a choisi une approche résolument comparative. Enrichi de nombreux documents, de cartes et de schémas souvent inédits, ce livre constitue l'outil indispensable des historiens et des candidats aux concours d'enseignement.
2,35 dont 0,24 € reversés au partenaire donateur et 0,12 € reversés à nos partenaires caritatifs.