.
Wladylaw Szpilman - Le pianiste : l'extraordinaire destin d'un musicien juif dans le ghetto de Varsovie 1939-1945
Référence B-627-378
ISBN-10 2221092562
ISBN-13 9782221092569
Format Broché
Pages 264

Livre d'occasion

Le pianiste : l'extraordinaire destin d'un musicien juif dans le ghetto de Varsovie 1939-1945

de Wladylaw Szpilman

Édition 2000
Chez Robert Laffont
B Bon
Légères traces d’usure sur la couverture. Salissures sur la tranche. Couverture différente.

Même livre, autres offres

  • B Bon
    2,38 VOIR
  • Petite(s) trace(s) de pliure sur la couverture. Couverture différente.
  • B Bon
    2,38 VOIR
  • Ancien livre de bibliothèque. Petite(s) trace(s) de pliure sur la couverture. Couverture différente.
  • B Bon
    2,38 VOIR
  • Légères traces d’usure sur la couverture. Salissures sur la tranche. Pages cornées. Couverture différente.
RÉSUMÉ

Septembre 1939 : Varsovie est écrasée sous les bombes allemandes. Avant d'être réduite au silence, la radio nationale réalise sa dernière émission. Les accords du Nocturne en ut dièse mineur de Chopin s'élèvent. l'interprète s'appelle Wladyslaw Szpilman. Il est juif. Pour lui, c'est une longue nuit qui commence... Six ans plus tard, lorsque Radio-Pologne reprendra ses émissions, ce sera en diffusant le même morceau, par le même interprète. Entre-temps, Szpilman aura tout vécu - et survécu à tout : le ghetto, l'extermination des siens, l'insurrection de Varsovie puis la destruction de la ville par les Allemands. Quand, gelé et affamé, errant de cachette en cachette, il est à un pouce de la mort, apparaît le plus improbable des sauveteurs : un officier allemand, un juste nommé Wilm Hosenfeld. Hanté par l'atrocité des crimes de son peuple, celui-ci le protégera. En 1946, Szpilman publie son récit. On l'appelle " le Robinson Crusoé de Varsovie ". Le livre est presque aussitôt proscrit par le régime communiste. Il faudra plus cinquante ans pour que l'on redécouvre enfin ce texte étrangement distancié, à la fois sobre et émouvant. Après avoir été directeur de la radio nationale polonaise, Wladyslaw Szpilman a eu une carrière internationale de compositeur et de pianiste. Il est mort à Varsovie en juillet 2000.

2,35 dont 0,24 € reversés au partenaire donateur et 0,12 € reversés à nos partenaires caritatifs.