.
François Bott - Les Étés de la vie: Cinquante-six esquisses pour le roman d'une saison
Référence B-182-531
ISBN-10 2070755258
ISBN-13 9782070755257
Format Broché
Pages 144

Livre d'occasion

Les Étés de la vie: Cinquante-six esquisses pour le roman d'une saison

de François Bott

Édition 1999
Chez Gallimard
B Bon
Ancien livre de bibliothèque.

Même livre, autres offres

  • B Bon
    2,47 VOIR
  • Ancien livre de bibliothèque. Petite(s) trace(s) de pliure sur la couverture. Légères traces d’usure sur la couverture.
RÉSUMÉ

" Les Parisiens allaient voir Citizen Kane, le film d'Orson Welles. Yvon Petra gagnait le tournoi de Wimbledon, et Marcel Bernard celui de Roland-Garros. Sans doute avons-nous passé les vacances de 1946 à Vorges. Car nous ne pouvions retourner à Deauville. Les plages de Normandie n'étaient pas encore déminées, et les stations balnéaires n'avaient retrouvé ni leur visage ni leur vocation. Je dévorais des romans en croquant une pomme, les soirs d'été, dans la salle à manger de ma grand-mère ou dans ma chambre. Quel délice, la lecture, quand on a onze ans ! La réalité s'éloigne et se retrouve à des années-lumière. On oublie le monde entier. Et les heures passent et deviennent tardives sans nous avertir. Il est déjà presque minuit. Alors, il faut éteindre à regret et s'endormir sans connaître la suite. Ce fut l'été des Quatre Filles du docteur March et des Trois Mousquetaires. J'étais amoureux à la fois de Meg, de Jo, de Beth et d'Amy. Cependant, je les ai trompées assez vite avec Mme Bonacieux. Elle avait davantage de charme que les quatre filles réunies. Hélas ! Alexandre Dumas faisait mourir Constance à la fin du livre, et je lui en voulais. D'Artagnan était désespéré. Moi aussi, malgré les consolations et les preuves d'amitié que nous apportaient Athos, Aramis et Porthos. "

2,75 dont 0,28 € reversés au partenaire donateur et 0,14 € reversés à nos partenaires caritatifs.