.
Laurent Richer - Droit des contrats administratifs, 9ème Ed
Référence B-534-532
ISBN-10 2275039252
ISBN-13 9782275039251
Format Broché
Pages 670

Livre d'occasion

Droit des contrats administratifs, 9ème Ed

de Laurent Richer

Édition 9e édition 2014
Chez Lgdj
B Bon
Ancien livre de bibliothèque. Salissures sur la tranche. Edition 2014.
RÉSUMÉ

Dans ce manuel, qui a déjà été utilisé par plusieurs générations d'étudiants et de praticiens, sont étudiés d'une part le régime général des contrats administratifs, d'autre part celui des principaux contrats administratifs spéciaux. Compte tenu du rôle fondamental du juge administratif dans la définition des notions et des règles, un des principaux objets de l'ouvrage est de présenter, expliquer et critiquer la jurisprudence. Quelle que soit la place de la jurisprudence, le droit écrit, national et européen tient une place de plus en plus grande. En l'absence d'un code des contrats publics ou, plus modestement, d'un code de la commande publique, toujours en attente, le droit écrit est avant tout le droit des contrats spéciaux, dont les plus importants sont les marchés publics. A cet égard, l'ouvrage est à jour des dernières réformes issues des directives du 26 février 2014. L'année 2014 est en effet une année charnière dans le droit des contrats administratifs. Les directives sur les marchés vont rendre nécessaires des modifications non négligeables du droit des marchés publics ; la directive sur l'attribution des contrats de concession laisse prévoir une évolution marquée du droit français des délégations de service public. L'entrée en vigueur en avril 2014 de l'accord OMC sur les marchés publics révisé laisse prévoir une évolution du droit de l'UE. Et, cette même année, l'arrêt du Conseil d'Etat du 4 avril 2014 Département de Tarn-et-Garonne a mis fin à la théorie plus que centenaire de l'acte détachable du contrat administratif. Cette 9e édition fait le point sur tous ces changements et sur les perspectives d'évolution ouvertes par les réformes récentes en n'oubliant pas de prendre en compte l'influence des circonstances économiques sur les pratiques contractuelles qui, elles aussi, se modifient.

11,70 dont 1,17 € reversés au partenaire donateur et 0,59 € reversés à nos partenaires caritatifs.