Rêves mauresques : De la peinture orientaliste à la photographie coloniale - Relié - 2007
de Safia Belmenouar

chez Hors Collection
34,50 € TTC

dont 3,26 € reversés à nos fournisseurs et 1,63 € reversés à nos partenaires caritatifs.

Etat : Bon

L'orientalisme, né des grands voyages vers l'Orient "mystérieux", fut une mode de l'Occident qui prit successivement plusieurs aspects. Il se fondit, pour terminer, dans l'esprit colonial. Sinon le territoire imaginé, rien de commun entre le Mamamouchi de Molière et ces jeunes femmes, peintes ou photographiées. Toutefois, la matérialité de la photographie ne doit pas nous induire en erreur : ces jeunes femmes n'existent pas... Elles ont peut-être existé dans une autre vie, mais ne les cherchez plus. Elles appartiennent à une ethnie virtuelle : celle des "Mauresques", variante piquante des fantasmes de l'orientalisme finissant figé par le bromure ou la peinture artiste. Pour la plupart, ces photos de René Prouho et de Jean Combier furent publiées en cartes postales. L'image était destinée à soutenir, au recto, la correspondance appliquée d'une clientèle locale, mais, plus encore, celle, importante et sans cesse renouvelée, des jeunes soldats venus de la métropole. Le succès de certains sujets amena la constitution de collections qui s'appuyaient sur deux axes : les décors et paysages du Sud ; les Mauresques. Le goût et les souhaits de René Prouho comme de Jean Combier rencontrèrent les goûts d'un public enchanté par ces "scènes et types" présentant humains et paysages dans des compositions toujours très maîtrisées.
B-086-611

Fiche technique

Nom
Rêves mauresques : De la peinture orientaliste à la photographie coloniale
Auteur
Safia Belmenouar
Editeur
Hors Collection
ISBN-10
2258075467
ISBN-13
9782258075467
Format
Relié
AnneeEdition
2007
Pages
141
Etat
Bon